--Arabidopsis thaliana
--La plante modèle des biologistes moléculaires


Famille : crucifères (comme le radis, le chou, les moutardes et le colza)
Genre : Arabidopsis
Espèce : thaliana
Nom commun : "Arabette des Dames".
Origine : Europe et Asie
Milieu écologique : zones cultivées, talus, dunes, murs, friches...


- Caractéristiques morphologiques : - taille à l'âge adulte : 30-40 cm
- racine pivotante,
- feuilles alternes,
- inflorescence en grappe,
- fleur à symétrie bilatérale comprenant 4 sépales, 4 pétales, 6 étamines et 2 carpelles,
- fruits (siliques) longs de 3 à 5 mm offrant 30 à 60 graines.

- Cycle de développement : - court, environ 2 mois en conditions optimales (peut s'accomplir entièrement in vitro).

- Mode de reproduction : - principalement par autofécondation.
- plante très prolifique (plusieurs dizaines de milliers de
graines par individu).
- une forte densité de plantation (1000 individus/m2) n'altère pas le cycle de reproduction.

- Génome : - le plus petit génome végétal connu (celui du riz
est 4 fois plus grand et celui du maïs, 20 fois)
- 5 chromosomes constitués de 125 millions de bases
- 25498 gènes

Pourquoi une plante modèle ?

La complexité et la grande taille des génomes des plantes cultivées sont des obstacles à leur analyse génétique et moléculaire. Cependant, il existe des similitudes entre les génomes des différentes espèces, cultivées ou non.

La stratégie retenue a donc été de focaliser les recherches sur une plante possédant le plus petit génome possible, afin de pouvoir l'analyser, puis de se servir des informations acquises pour amorcer l'exploration de génomes plus complexes et plus vastes.

Le choix de la communauté scientifique internationale s'est porté sur Arabidopsis thaliana qui possède le plus petit génome végétal connu et présente de nombreux avantages liés à sa facilité de culture en laboratoire, sa rapidité de développement et sa prolificité.

Aujourd'hui, l'ensemble du génome d'Arabidopsis thaliana est séquencé : les gènes sont identifiés et localisés. (Pour certains, les dernières vérifications sont en cours).
Les recherches continuent pour établir la fonction de chacun d'eux. Actuellement, seule une faible proportion de ces fonctions est connue.