généralités
  accès
  comité de direction
  offres d'emploi
  enseignements
  publications
  Contacts
  morphogenèse, signalisation, modélisation
  dynamique et expression des génomes
  adaptation des plantes à leur environnement
  reproduction et graines
  paroi végétale, fonction et usage
  secrétariat
  communication
  informatique
  atelier
  laverie
  magasin
IJPB
msm deg ape rg pave
iNRA
présentation pôles Observatoire du Végétal services communs intranet liens actualité


top

Biologie de la Reproduction et Qualité des Semences (BRQS)
25h, 5 ECTS

Responsables : Françoise Budar, Philippe Grappin et Loïc Rajjou

Objectifs : La reproduction sexuée est une étape clé du cycle de vie des eucaryotes. Chez les plantes supérieures elle possède un certain nombre de caractéristiques qui leur sont propres et ont des incidences importantes sur l’évolution des espèces et sur la façon dont l’Homme a sélectionné les espèces cultivées et fabrique les variétés élites. Les graines sont le résultat de cette reproduction sexuée. Elles constituent à la fois le vecteur de la multiplication des plantes, un objet de conservation de la biodiversité végétale et la source des principales denrées alimentaires. La « Qualité » des graines montre donc un grand intérêt agronomique. Les graines symbolisent aujourd’hui un des vecteurs essentiels du progrès scientifique et technique en agriculture et représentent de ce fait des enjeux économiques, sociaux et environnementaux considérables. Le module montre l'insertion des recherches fondamentales portant sur la reproduction sexuée et sur la biologie des graines dans les problématiques de l'amélioration des plantes et de l'agro-industrie (production de semences et qualité des produits). Il contribue à familiariser les étudiants avec les approches conceptuelles et expérimentales des questions de recherche dans ces thématiques.

- Cours BRQS 2010

- Cours BRQS 2011

Travaux Pratiques : Deux séances de travaux pratiques sont organisées. L’une permet d’initier les étudiants à la caractérisation cytologique de mutants de reproduction d’Arabidopsis thaliana. L’autre permet d’étudier la régulation d’un gène impliqué dans la tolérance à la dessiccation de la graine par l’analyse de lignées rapportrices de l’activité de son promoteur.

Travaux personnels : Les travaux personnels sont réalisés en binômes. Chaque binôme reçoit un sujet sous la forme de résultats expérimentaux expliqués et accompagnés d’une question de stratégie expérimentale. Le travail consistera à :
- Interpréter les résultats expérimentaux qui leur ont été soumis
- Proposer une démarche expérimentale pour répondre à la question posée en la détaillant et en l’argumentant.
Les binômes pourront s’appuyer sur les informations reçues en cours et en TD, sur la lecture d’articles scientifiques concernant le sujet et sur les échanges avec les enseignants du module. Ils devront travailler en équipe.

Nombre maximum d’inscrits : 30
Cette unité d’enseignement est ouverte aux étudiants du Master 2 « Science du végétal » (Paris XI, ENS Paris, ENS Cachan, AgroParisTech) et du Master 2 « Génomique et Productivité Végétale » (Paris VII, UEVE, AgroParisTech)

Contrôle des connaissances : examen écrit + restitution orale des travaux personnels en binôme


© INRA 2010
retour page d'accueil IJPB