généralités
  accès
  comité de direction
  offres d'emploi
  enseignements
  publications
  Contacts
  morphogenèse, signalisation, modélisation
  dynamique et expression des génomes
  adaptation des plantes à leur environnement
  reproduction et graines
  paroi végétale, fonction et usage
  secrétariat
  communication
  informatique
  atelier
  laverie
  magasin
IJPB
msm deg ape rg pave
iNRA
présentation pôles Observatoire du Végétal services communs intranet liens actualité
 
blanc

Les activités du pôle thématique PAVE « Paroi végétale fonction et usage » sont centrées sur l’étude de la paroi végétale, sa construction et l’utilisation de sa biomasse. Les équipes du pôle PAVE travaillent sur des modèles biologiques tels que Arabidopsis thaliana et Brachypodium distachyon, ainsi que chez des espèces d’intérêt agronomique et/ou industriel comme le maïs. Outre les approches de génétique et de génomique fonctionnelle qui sont largement partagées avec les autres pôles, les équipes mobilisent une grande variété de disciplines et de compétences : imagerie et microscopie dynamique, biochimie, biologie structurale, chimie analytique et de synthèse, biophysique, systèmes biomimétiques, modélisation. Les finalités de nos travaux sont l’amélioration de l’adéquation entre les ressources végétales et leurs utilisations ; ceci inclut l’amélioration de la composition de la biomasse et son aptitude aux transformations industrielles. Un effort particulier vise des applications dans le domaine de la bioénergie, des fibres végétales et de la chimie verte.

Equipes :

L’équipe «Biopolymères lignocellulosiques: des assemblages pariétaux aux synthons pour la chimie verte (Apsynth)» étudie la structure des lignines natives, industrielles ou de synthèse par des méthodes de chimie analytique (dégradation, chromatographie liquide-spectrométrie de masse LC-MS). Elle s'intéresse également aux mécanismes chimiques liés à leur biosynthèse ainsi qu'aux spécificités de structures induites par leur provenance végétale. Elle recherche les gènes impliqués dans leur biosynthèse sur le modèle maïs. D’autre part, elle étudie leurs propriétés d’assemblage avec les autres polymères pariétaux et les possibilités de valorisation dans le domaine des biomatériaux, soit comme agents d’hydrophobation de surface (hydrophobation de films d'amidon) soit en les fonctionnalisant de façon physico-chimique ou biocatalytique afin d’en modifier les propriétés d’usage.

L’équipe « Paroi primaire » étudie la biosynthèse de la paroi dans les cellules en croissance avec un intérêt particulier pour la synthèse de cellulose, le métabolisme des pectines et la coordination entre le métabolisme des composants pariétaux et la croissance. L’équipe utilise les modèles Arabidopsis thaliana et Brachypodium distachyon ainsi que l'espèce Zea mays (maïs), modèle d'intérêt agronomique.

L’équipe « Paroi secondaire » étudie essentiellement la lignification, de la biosynthèse des précurseurs, les monolignols, dans le cytoplasme avec leur transport et leur polymérisation dans la paroi. Elle utilise les modèles Arabidopsis thaliana et Brachypodium distachyon. Elle est responsable de la constitution d’une collection de mutants par mutagénèse chimique chez brachypodium, dédiée à la génétique réverse par "tilling".

L’équipe «Qualité de la biomasse et interactions avec la sécheresse» a été créée en 2012. Son objectif est l’identification de paramètres qui agissent sur la mise en place de la biomasse lignocellulosique et qui, à terme, sont déterminants pour sa valorisation, dans un contexte hydrique limitant ou non.

 

 

blue
blanc  généralités
 accès
 contact
 équipes
 publications
blanc
blue


© INRA 2010
retour page d'accueil IJPB